Archives de
Catégorie : Méditation

Bonheur : un livre à ne pas manquer

Bonheur : un livre à ne pas manquer

Un petit retour pour vous suggérer un livre que je trouve vraiment merveilleux.

.

Je ne peux que vous inciter à lire ce livre de Robert Eymeri retraçant les propos d’Armelle Six : « Le bonheur quoi qu’il arrive ». C’est un guide précieux pour découvrir en nous la source du bonheur, nous déposer dans un espace de douceur et de paix intérieure, quelque soient les circonstances que nous pouvons traverser dans la vie. Il y a toujours une part de nous qui est intouchée, qui est en paix au-delà de tout. Ce livre est aussi une aide bienveillante pour regarder nos pensées et nos émotions d’une nouvelle manière et ne pas nous perdre dedans.

En voici un cours extrait concernant les émotions :

Lorsqu’une situation se présente, une réaction émotionnelle, comme de la colère, de la jalousie, de la susceptibilité, etc., peut également survenir, parfois même avant que la pensée n’arrive ou ne soit vue. Là aussi, je me retrouve face au même choix :

    • soit je m’approprie cette émotion d’une façon personnelle en pensant que cela me définit, en croyant toute l’histoire que je me raconte, comme par exemple : « J’aurais dû faire ceci… C’est à cause de cela… C’est parce que je suis comme ça… etc. »
      .
    • soit j’accueille cette émotion sans chercher à me raconter quoi que ce soit.

Je reste alors simplement avec l’émotion et je laisse cette énergie se vivre telle qu’elle se présente. Je lui donne l’espace, la pleine autorisation à être là, à faire son chemin, à prendre l’ampleur qu’elle veut, et comme je ne nourris aucune histoire à son sujet, à un moment, pouf, ça lâche. Mais il n’ y a même pas à chercher ou à vouloir que ça lâche, on ne s’occupe pas de cet aspect.

De plus, tout y est très clair et expliqué de façon très simple. On pourrait l’appeler « Bonheur, mode d’emploi »…

Je vous en souhaite une agréable lecture !

Bel été !!!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Présence et intuition

Présence et intuition

Présence et intuition

Je viens de regarder cette vidéo de Thierry Janssen, concernant la présence et l’intuition et j’ai vraiment envie de vous la partager.  Je vous encourage vivement à la regarder, même si elle est un peu longue.

« L’intuition est avant tout lié au corps. Laisser exprimer son intuition c’est écouter ce que nous dit notre corps, faire corps avec ses ressentis ! Prendre soin de son corps, c’est alors prendre soin de sa vérité intérieure, de ce que nous souffle notre petite voix. »
.


.
Belle écoute !
.
Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :


.
.

Le bonheur, c’est simple !

Le bonheur, c’est simple !

Le bonheur, c’est simple !

Le bonheur c’est une descente dans la forêt au coucher du soleil, une tâche de soleil sur l’herbe dorée… Pas besoin de longs discours pour parler du bonheur, mais juste être là présent, et s’émerveiller de choses toutes simples…

le bonheur c'est simple

 

le bonheur c'est simple

 

Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :

.
.

Trouver la paix intérieure

Trouver la paix intérieure

La paix intérieure – Audio :

Je vous propose cet enregistrement, que vous pourrez par ailleurs retrouver dans l’onglet « méditation – audios » quand vous le souhaiterez. Il s’agit d’une invitation à lâcher le mental et les pensées pour vous reconnecter à la paix intérieure, toujours présente au fond de vous. Même si par moments, vous semblez si loin de cette paix (ou encore de ce calme intérieur, ce silence, ou quelque mot qui vous parle personnellement), pourtant nous pouvons à chaque instant être connecté à cet espace intérieur, nous avons simplement perdu son accès du fait de l’abondance de nos pensées et de la prédominance du mental dans le monde actuel.

Je vous invite à vous laisser guider par mes mots sans rien chercher à faire d’autre qu’écouter, et laisser la paix intérieure venir d’elle-même, si elle doit venir en cet instant. C’est simple et agréable, et si ça ne l’est pas, c’est que vous cherchez à faire quelque chose pour obtenir un certain résultat ; ici, il n’y a absolument rien à faire, juste voir ce qui est là. Et même si cette paix, ce calme ne venait pas aujourd’hui, là encore ce n’est pas important, ce sera peut-être pour la prochaine fois ou la suivante. Plus vous serez dans le « rien faire » ou « non-agir », plus la paix pourra apparaître facilement d’elle-même.

paix intérieure

Je vous encourage vivement à prendre quelques minutes pour vous poser et pratiquer cette expérience. Ce n’est qu’en vivant les choses de l’intérieur que vous pourrez explorer cette dimension et que vous pourrez y revenir le plus souvent possible tout au long de vos journées. La connaissance intellectuelle n’est pas suffisante pour provoquer des changements à l’intérieur de vous. C’est par le vécu que l’on peut saisir réellement ce qu’il en est.

Bien sûr, je suis à votre disposition si vous souhaitez plus de précisions ou si vous souhaitez être guidé personnellement dans cette démarche.

Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :

Une nouvelle conscience

Une nouvelle conscience

Nouvelle conscience selon Eckhart Tolle

Et voici la rentrée et donc la reprise des articles publiés chaque semaine, je vous retrouve avec grand plaisir en espérant que vous ayez passer un bel été, enrichissant et épanouissant.

Aujourd’hui, je vous propose quelques lignes d’Eckhart Tolle sur la nouvelle conscience qui émerge de plus en plus, cette prise de conscience que chacun peut réaliser un peu plus chaque jour.

Ce qui émerge en ce moment, ce n’est pas un nouveau système de croyances, une nouvelle religion, mythologie ou idéologie spirituelle, puisque nous arrivons au bout non seulement des mythologies, mais également des idéologies et des systèmes de croyances. Le changement se situe au-delà du contenu du mental, au-delà de nos pensées. En fait, au cœur de la nouvelle conscience se trouve la transcendance de la pensée, l’habileté nouvellement trouvée de s’élever au-dessus de la pensée et de réaliser une dimension en soi infiniment plus vaste que la pensée. Le sens de votre identité ne vient alors plus de l’incessant flot de pensées que vous preniez pour vous dans l’état de l’ancienne conscience. Quelle libération de réaliser que la « voix dans ma tête » n’est pas ce que je suis ! Mais alors, qui suis-je ? Je suis celui qui voit ceci. Je suis celui qui est là avant la pensée. Je suis la présence dans laquelle la pensée, l’émotion ou la perception se produisent.

Eckhart Tolle – Extrait de « Nouvelle Terre »

 

 

 Je vous invite à explorer cela dans votre vie de tous les jours. Explorer comment naissent les pensées, les émotions, quels sont les concours de circonstances pour tel ou tel événement, être cet observateur neutre qui voit tout cela se dérouler comme si vous étiez au cinéma et regardiez un film sur l’écran. Quand nous avons ce regard extérieur par rapport à toutes émotions, pensées ou événements, nous pouvons alors jouer avec tout cela, et tout devient tellement plus léger, tellement plus simple…

Belle exploration à vous et je me tiens à votre disposition si vous sentez l’envie que nous explorions cela ensemble.

nouvelle conscience

Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :


.
.

A l’écoute de notre intuition

A l’écoute de notre intuition

Qu’est-ce que l’intuition ?

Selon la définition du dictionnaire, l’intuition est une « forme de connaissance immédiate qui ne recourt pas au raisonnement ». L’intuition, c’est cette perception intérieure que nous percevons comme une certitude, ou une évidence, qui peut prendre la forme d’une sensation ou d’un ressenti. Pour les personnes créatives, elle peut s’exprimer sous forme d’inspiration. Pour d’autres, cela va être faire appel à son instinct ou à son sixième sens, écouter son cœur… On pourrait presque dire que chacun a sa propre interprétation. Notre vie est ainsi ponctuée par ces moments magiques où une force nous guide vers quelque chose qui nous échappe rationnellement, quelque chose qui peut bouleverser notre quotidien.

Malheureusement notre intuition est bien souvent endormie par toutes les contraintes quotidiennes et étouffée par notre raison et par la civilisation moderne si éloignée de la vie naturelle et authentique, l’attention et l’écoute de soi.

L’intuition est toujours « juste ». Mais encore faut-il ne pas la confondre avec l’expression de nos désirs, de nos peurs ou de nos convictions. C’est en apprenant à la distinguer de nos émotions et de notre mental que nous pourrons alors nous fier à elle et lui faire pleinement confiance. Si elle ne nous semble pas juste, c’est que ce n’en est pas une. Nous verrons un peu plus loin comment la développer.

L’intuition est capable de prendre en compte une multitude d’éléments dont nous n’avons pas conscience. C’est pourquoi être à l’écoute de l’intuition et suivre ses conseils est un chemin merveilleux à suivre.

Écouter son intuition, c’est écouter ce que l’on ressent profondément. Lorsque un choix se présente, nous sommes alors invités à être attentif aux sentiments et aux sensations que suscitent les différentes alternatives. Percevoir s’il nait en nous un sentiment de bien-être ou de malaise, de légèreté ou de lourdeur… choisir avec notre ressenti profond ou avec notre cœur, plutôt qu’avec notre mental. C’est aussi être en contact avec notre inconscient, car c’est de là que proviennent ces perceptions intuitives, car il est capable de capter une multitude de choses qui nous échappe.

Pour que l’intuition puisse se révéler, il est nécessaire que nous soyons attentifs, vigilants et complètement conscients, en lien avec nos sensations profondes. Il n’est pas nécessaire pour autant de rejeter la logique scientifique. Nous pouvons prendre en compte toutes les ressources à notre disposition en recherchant leur équilibre.

à l'écoute de l'intuition

Développer notre intuition :

  • Méditer régulièrement : La méditation permet de clarifier l’esprit et de créer un espace intérieur de disponibilité. Peu importe la méthode de méditation choisie, l’important est de pratiquer régulièrement et de laisser place au calme intérieur et au silence.
    .
  • Écouter nos sensations physiologiques : Porter notre attention sur toutes les réactions de notre corps et tenter d’en percevoir la signification.
    .
  • Nous retrouver avec nous-même : Réserver au cours de la journée des moments de solitude, pour nous retrouver face à face avec nous-même et faire le point. Repérer ces moments où nous agissons instinctivement où nous pouvons dire quelque chose du genre : « Je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça, mais j’ai senti que c’était par là que je devais aller. »
    .
  • Tester nos facultés : Quand certaines intuitions apparaissent, les vérifier dans la mesure du possible, par exemple si nous pensons qu’un proche ne va pas bien, demandons-lui de ses nouvelles.
    .
  • Observer : Pour cela, il peut être utile de tenir un journal de bord et de reporter, chaque jour, toutes nos intuitions spontanées (qu’elles se révèlent justes ou non), ainsi que les sensations physiques qui les accompagnent pour mieux en comprendre le fonctionnement et faire la différence entre informations inconscientes et projections de nos attentes. En observant, nous pourrons alors découvrir toutes ces coïncidences, ces connexions surprenantes et ces intuitions précises qui ont lieu dans la vie de tous les jours.
    .
  • Prêter attention à nos rêves : La nuit, lorsque nous dormons, nous recevons de l’information de la partie inconsciente ou intuitive du cerveau, ceci est une source d’informations dont nous pouvons tenir compte pour mener au mieux notre vie.
    .

Pour conclure, écouter son intuition suppose donc de se rendre disponible en créant un espace intérieur de calme et d’observation, en lâchant prise du contrôle et du mental.  Être à l’écoute de ce qui nous anime au plus profond de nous-mêmes, revenir à la source et nous laisser guider par le flux de la vie sans chercher à remonter à contre-courant.

Belle exploration à vous !

Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :

 
 


 

.

.

Méditer dans la nature

Méditer dans la nature

Avec les beaux jours, nous pouvons prendre le temps de méditer dans la nature, de l’observer, d’aller au-delà du mental et découvrir ce qu’elle a à nous dire. Je vous propose deux suggestions de méditation tiré du livre d’Eckhart Tolle « Quiétude – À l’écoute de sa nature essentielle » en rapport avec la nature :

En vous promenant, en vous reposant dans la nature, accordez-lui votre respect par une présence entière. Soyez calme. Regardez. Écoutez. Voyez comme chaque animal, chaque végétal est tout à fait lui-même. A la différence des humains, il ne s’est pas scindé. Comme sa vie ne dépend pas d’une image mentale de lui-même, il ne se soucie pas de la protéger ni de l’améliorer. Le cerf est lui-même. La jonquille est elle-même.

Tout, dans la nature, est uni non seulement en soi mais aussi à la totalité. Rien ne s’est retiré de la trame de l’univers en proclamant une existence séparée : « moi » et le reste de l’univers.

L’air que vous respirez est la nature, tout comme le processus même de la respiration.

Portez attention à votre respiration et prenez conscience du fait que vous n’y êtes pour rien. C’est la respiration de la nature. Si vous deviez vous rappeler de respirer, vous mourriez bientôt : si vous tentiez d’arrêter de respirer, la nature prévaudrait.

La façon la plus intime et la plus forte de vous relier à la nature consiste à prendre conscience de votre respiration et à apprendre à y maintenir votre attention. C’est salutaire et profondément valorisant. La conscience passe alors du monde conceptuel de la pensée au domaine intérieur de la conscience inconditionnée.

Belles méditations !

Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :


.
.

Créer sa vie instant après instant

Créer sa vie instant après instant

Pourquoi créer sa vie instant après instant ?

Je voudrais une nouvelle fois vous inviter à revenir dans l’instant présent, là où nous avons la seule possibilité de choix concernant notre vie. Choisir à chaque instant la direction que nous souhaitons prendre, dans chaque geste et chaque action de la vie quotidienne. Cet instant présent, alternance de moments agréables et moins agréables qui s’orchestrent harmonieusement pour nous permettre de découvrir qui nous sommes et pour trouver le bonheur à l’intérieur de nous. Pour illustrer cela, je vous propose un court extrait d’un livre de Thierry Janssen :

Comprendre les illusions du passé et du futur permet d’accéder à la réalité du présent, le seul instant où nous puissions exercer notre liberté. Le seul lieu où nous ayons le véritable pouvoir, notre puissance créatrice.

Hier et demain son finis, limités à la réalité que nous regrettons ou que nous espérons. Aujourd’hui, ici et maintenant, l’instant présent est infini, ouvert sur tous les possibles. Créer sa vie instant après instant, en acceptant d’avancer pas à pas, est le meilleur moyen de créer ce dont nous avons réellement besoin. Notre bonheur.

Créer sa vie instant après instant, c’est aussi le meilleur moyen de goûter pleinement à ce que la vie nous propose. En évitant de décider à l’avance ce que nous voulons obtenir de la vie, nous nous permettons d’y découvrir un tas de choses que, aveuglés par l’idée fixe de notre bonheur, nous n’aurions jamais remarquées autrement.

Extrait du livre : « Le travail d’une vie »

 

 

Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :
 

 

.

Grandir au milieu du chaos

Grandir au milieu du chaos

Grandir au milieu du chaos :

Je voudrais une nouvelle fois revenir sur le livre de Dawson Church « Le Génie dans vos gènes – Médecine épigénétique » (cf. « Pourquoi le stress nuit à notre santé ? » et « Visualisation – L’histoire de Nancy« ) pour vous livrer aujourd’hui cet extrait qui nous invite à grandir au milieu du chaos (chaos que nous sommes tous amener à rencontrer dans nos vies, un jour ou l’autre) :

.

Nos vies sont souvent désordonnées, ambiguës, déconcertantes, avec un goût d’inachevé. Pourtant, le médecin du futur décèlera dans chaque patient, quel que soit son état, une dimension de plénitude. Cet archétype devient le point de départ de chaque traitement, de chaque étape sur la voie de la guérison, indépendamment de la survie du corps et de l’ego. Même s’ils survivent, ce n’est que pour un temps limité, car en fin de compte, chaque corps et chaque ego finira par mourir. Si notre modèle médical n’était pas aussi attaché à la durée de cette survie et se concentrait plutôt sur l’élan de vie, sur ce qui est vivant et vital chez la personne dans l’instant, nous aurions un point de départ beaucoup plus prometteur pour la création du bien-être. Une fois que nous nous détachons de nos « histoires tragiques », le champ de la guérison est ouvert. Nous pouvons grandir au milieu du chaos.

Dawson Church « Le Génie dans vos gènes – Médecine épigénétique »

.

chaos

.

.
Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :

Écoutons le silence !!!

Écoutons le silence !!!

Aujourd’hui, j’ai juste envie de vous inviter à écouter le silence entre les pensées et au-delà des pensées. Et pour vous y aider, je vous propose à nouveau cet enregistrement que vous pouvez retrouver par ailleurs, quand vous le souhaitez, au bas de l’onglet « méditation »
 
 
calme intérieur
 

Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newletter :