Différence entre relaxation et méditation

Différence entre relaxation et méditation

On a tendance parfois à mélanger relaxation et méditation, c’est pourquoi je voudrais apporter ma vision sur cette différence.

Comme nous l’avons vu récemment dans l’article « Apprendre à se relaxer« , la relaxation se caractérise par un relâchement musculaire, une détente physique et mentale. La pratique est donc orientée vers un objectif précis : la détente.  Pour ce qui concerne les bienfaits et la pratique de la relaxation, vous pouvez vous reporter à l’article ci-dessus.

Bien que la relaxation puisse être un des effets secondaires de la méditation (ce qui n’est pas toujours le cas), la méditation n’est pas de la relaxation.

Pratiquer la méditation consiste à porter son attention sur un objet de son choix. Cela peut-être la respiration, le corps, la marche, une bougie, un sujet particulier (l’impermanence, l’amour, la nature de l’esprit…) ou tout autre élément permettant d’être complètement dans l’instant présent.

Jon Kabat-Zinn définit la méditation ainsi :

Cette pratique a tout à voir avec l’éveil de notre conscience et le désir de vivre en harmonie avec soi-même et le monde qui nous entoure. Il s’agit de prendre conscience de qui nous sommes, d’un questionnement sur le monde et de notre place dans le monde. Il s’agit d’apprécier la plénitude de chaque moment que nous vivons et surtout, d’être en contact avec notre être dans sa plénitude.

C’est grâce à l’attention que nous pouvons être conscient de ce qui se passe dans le moment présent, prendre conscience de nos pensées, de nos émotions, afin qu’elles puissent perdre de leur pouvoir sur nous et que nous puissions vivre pleinement l’instant présent. Ainsi méditer permet d’être plus conscient de notre vie, permet d’apprendre à nous connaître et à mieux gérer nos émotions. C’est accueillir ce qui est là pour ne plus se laisser manipuler par nos pensées et nos émotions, pour lâcher prise et gagner en stabilité et en plénitude.

 

calme

Bienfaits de la méditation :

Outre les bienfaits que je viens de mentionner, la pratique régulière de la méditation a des effets bénéfiques sur la santé ainsi que l’attestent de nombreuses recherches scientifiques.

  • Ralentissement du rythme cardiaque et de la respiration,
  • Baisse de la tension artérielle,
  • Diminution importante du stress et de l’anxiété,
  • Modification de la fréquence des ondes cérébrales,
  • Amélioration de la concentration et de l’attention,
  • Diminution des risques de rechute en cas de dépression,
  • Renforcement du système immunitaire.

Le changement peut intervenir au bout de 8 semaines de pratique à raison de 30 minutes par jour.

La semaine prochaine, nous verrons comment méditer.

Un livre pour vous guider dans cette approche :

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *