A l’écoute de notre intuition

A l’écoute de notre intuition

Qu’est-ce que l’intuition ?

Selon la définition du dictionnaire, l’intuition est une « forme de connaissance immédiate qui ne recourt pas au raisonnement ». L’intuition, c’est cette perception intérieure que nous percevons comme une certitude, ou une évidence, qui peut prendre la forme d’une sensation ou d’un ressenti. Pour les personnes créatives, elle peut s’exprimer sous forme d’inspiration. Pour d’autres, cela va être faire appel à son instinct ou à son sixième sens, écouter son cœur… On pourrait presque dire que chacun a sa propre interprétation. Notre vie est ainsi ponctuée par ces moments magiques où une force nous guide vers quelque chose qui nous échappe rationnellement, quelque chose qui peut bouleverser notre quotidien.

Malheureusement notre intuition est bien souvent endormie par toutes les contraintes quotidiennes et étouffée par notre raison et par la civilisation moderne si éloignée de la vie naturelle et authentique, l’attention et l’écoute de soi.

L’intuition est toujours « juste ». Mais encore faut-il ne pas la confondre avec l’expression de nos désirs, de nos peurs ou de nos convictions. C’est en apprenant à la distinguer de nos émotions et de notre mental que nous pourrons alors nous fier à elle et lui faire pleinement confiance. Si elle ne nous semble pas juste, c’est que ce n’en est pas une. Nous verrons un peu plus loin comment la développer.

L’intuition est capable de prendre en compte une multitude d’éléments dont nous n’avons pas conscience. C’est pourquoi être à l’écoute de l’intuition et suivre ses conseils est un chemin merveilleux à suivre.

Écouter son intuition, c’est écouter ce que l’on ressent profondément. Lorsque un choix se présente, nous sommes alors invités à être attentif aux sentiments et aux sensations que suscitent les différentes alternatives. Percevoir s’il nait en nous un sentiment de bien-être ou de malaise, de légèreté ou de lourdeur… choisir avec notre ressenti profond ou avec notre cœur, plutôt qu’avec notre mental. C’est aussi être en contact avec notre inconscient, car c’est de là que proviennent ces perceptions intuitives, car il est capable de capter une multitude de choses qui nous échappe.

Pour que l’intuition puisse se révéler, il est nécessaire que nous soyons attentifs, vigilants et complètement conscients, en lien avec nos sensations profondes. Il n’est pas nécessaire pour autant de rejeter la logique scientifique. Nous pouvons prendre en compte toutes les ressources à notre disposition en recherchant leur équilibre.

à l'écoute de l'intuition

Développer notre intuition :

  • Méditer régulièrement : La méditation permet de clarifier l’esprit et de créer un espace intérieur de disponibilité. Peu importe la méthode de méditation choisie, l’important est de pratiquer régulièrement et de laisser place au calme intérieur et au silence.
    .
  • Écouter nos sensations physiologiques : Porter notre attention sur toutes les réactions de notre corps et tenter d’en percevoir la signification.
    .
  • Nous retrouver avec nous-même : Réserver au cours de la journée des moments de solitude, pour nous retrouver face à face avec nous-même et faire le point. Repérer ces moments où nous agissons instinctivement où nous pouvons dire quelque chose du genre : « Je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça, mais j’ai senti que c’était par là que je devais aller. »
    .
  • Tester nos facultés : Quand certaines intuitions apparaissent, les vérifier dans la mesure du possible, par exemple si nous pensons qu’un proche ne va pas bien, demandons-lui de ses nouvelles.
    .
  • Observer : Pour cela, il peut être utile de tenir un journal de bord et de reporter, chaque jour, toutes nos intuitions spontanées (qu’elles se révèlent justes ou non), ainsi que les sensations physiques qui les accompagnent pour mieux en comprendre le fonctionnement et faire la différence entre informations inconscientes et projections de nos attentes. En observant, nous pourrons alors découvrir toutes ces coïncidences, ces connexions surprenantes et ces intuitions précises qui ont lieu dans la vie de tous les jours.
    .
  • Prêter attention à nos rêves : La nuit, lorsque nous dormons, nous recevons de l’information de la partie inconsciente ou intuitive du cerveau, ceci est une source d’informations dont nous pouvons tenir compte pour mener au mieux notre vie.
    .

Pour conclure, écouter son intuition suppose donc de se rendre disponible en créant un espace intérieur de calme et d’observation, en lâchant prise du contrôle et du mental.  Être à l’écoute de ce qui nous anime au plus profond de nous-mêmes, revenir à la source et nous laisser guider par le flux de la vie sans chercher à remonter à contre-courant.

Belle exploration à vous !

Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :

 
 


 

.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *