Pourquoi le stress nuit à notre santé ?

Pourquoi le stress nuit à notre santé ?

Pour faire suite à la vidéo que je vous ai proposé la semaine dernière sur l’épigénétique, voici un extrait du livre de Dawson Church : « Le génie dans vos gènes » qui explique pourquoi le stress nuit à notre santé.

Ce que vous pensez, sentez et croyez change l’expression génétique et la composition chimique de votre corps à chaque instant. (1)

Plus de 1 400 réactions chimiques et plus de 30 hormones et neurotransmetteurs réagissent à des stimuli stressants.

Ainsi, en nous déstressant par le biais de nos attitudes, croyances, hygiène de vie, autosuggestions et spiritualité, nous prenons pleinement part aux choix des instruments qui prédominent dans notre symphonie génétique. Ces connaissances ouvrent d’immenses perspectives pour l’auto-guérison, aussi vastes que le nombre d’instants que comporte votre vie. Lorsque vous comprenez qu’à chaque émotion et pensée, à chaque instant, vous procédez à l’ingénierie épigénétique de vos propres cellules, vous avez soudain sur votre état de santé et de bonheur une capacité d’action qui peut faire toute la différence. La manière dont vous allez utiliser ces connaissances peut déterminer si votre symphonie personnelle se dirige vers une fin précoce et discordante, ou si vous jouez une belle musique avec un très long final.

[…]

Pourtant, peu importe que nous soyons actuellement en bonne santé ou malades, nous avons toujours la possibilité de choisir nos pensées et nos émotions et de sélectionner celles qui vont dans le sens d’une vitalité optimale. C’est ce que j’appelle le cycle de santé épigénétique.

Dans un cycle de santé épigénétique, nous sélectionnons des croyances, des prières et des visualisations positives qui favorisent une santé optimale. Nous évitons celles qui sont défavorables. De cette façon, nous intervenons consciemment afin d’envoyer des signaux épigénétiques à nos cellules. Ces signaux peuvent réduire le stress et favoriser la synthèse d’hormones qui renforcent les processus vitaux, comme la DHEA, et des milliers d’autres substances bénéfiques.

 

(1) L’hormone du stress qu’est le cortisol a les mêmes précurseurs chimiques que la DHEA,qui est associée à de nombreuses fonctions favorables à la santé, ainsi qu’à la longévité. La DHEA est l’hormone la plus commune dans votre corps et est associée à la réparation cellulaire.

Ces deux hormones sont fabriquées par les glandes surrénales. Lorsque les glandes surrénales utilisant ces précurseurs pour faire du cortisol, la production de DHEA diminue. Quand nos niveaux de cortisol sont faibles, les matières premières à partir desquelles notre corps fabrique la vivifiante DHEA sont libérées et la production de DHEA augmente. Mais des niveaux de stress élevés aspirent les ressources biochimiques loin de la réparation cellulaire et tuent des cellules du cerveau. Il a été monté que le cortisol réduit la masse musculaire, accélère la perte osseuse et l’ostéoporose, interfère avec la production de nouvelles cellules de peau, augmente l’accumulation de graisse autour de la taille et des hanches et réduit la mémoire et les capacités d’apprentissage.

 

Pour en savoir plus :

Changer ses croyances, ses pensées, agir sur ses émotions sont donc des actions que nous pouvons mener à chaque instant pour le meilleur de notre santé et de notre bien-être. Si vous ne savez pas comment procéder dans une telle démarche, je suis, bien sûr, à votre disposition pour vous guider, si vous le souhaitez.

Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :

Une réaction au sujet de « Pourquoi le stress nuit à notre santé ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *