Archives de
Étiquette : apprendre à se relaxer

Apprendre à se relaxer

Apprendre à se relaxer

Qu’est-ce que la relaxation ?

Étymologiquement relaxer signifie « re-libérer », c’est-à-dire libérer les ressources et l’énergie que nous possédons tous en nous.

La relaxation est une détente musculaire volontaire afin d’atteindre un état de bien-être intérieur. C’est un état conscient, entre sommeil et éveil, une technique pour se recentrer dans le moment présent.

Des mini-pauses de 3 à 5 minutes peuvent suffire et être très efficaces, en fonction de chaque individu, si on les pratique au moment où le corps ou l’esprit en font sentir le besoin.

Une pause de 20 minutes reste cependant la meilleure manière de se régénérer efficacement pour la majorité d’entre nous. C’est alors un moment privilégié que l’on s’accorde à soi-même qui aura pour effet d’améliorer notre efficacité pour la suite de la journée. Il ne s’agit en aucun cas d’une perte de temps comme certains pourraient le penser.

Les bienfaits de la relaxation

La relaxation génère des bienfaits tant sur le plan physique que mental, en voici les principales :

Sur le plan physique

  • Réduction des tensions musculaires,
  • Diminution de la fatigue et de la tension nerveuse,
  • Amélioration du sommeil,
  • Augmentation des facultés de récupération,
  • Ralentissement du rythme cardiaque,
  • Meilleure oxygénation,
  • Baisse de la tension artérielle…

Sur le plan mental

  • Meilleure gestion des émotions en général,
  • Réduction de l’angoisse et du stress,
  • Développement de la mémoire et de l’imagination,
  • Amélioration de la concentration,
  • Amélioration des relations à autrui,
  • Meilleure maîtrise de ses pensées et de ses facultés,
  • Diminution des tendances dépressives…

La pratique

Afin de susciter une bonne relaxation, il est conseillé de :

  • choisir un lieu tranquille pour ne pas être dérangé,
  • d’adopter une position confortable, de préférence allongé, la tête posée sur un coussin, les bras le long du corps et les jambes décroisées,
  • de fermer les yeux,
  • de respirer par le nez,
  • et ensuite de vous laisser aller ainsi :

Vous sentez le contact de votre corps contre le support sur lequel vous vous trouvez, vous écoutez les bruits environnants, et vous prenez conscience de votre  respiration.

Votre respiration devient calme et profonde. Vous percevez votre ventre qui se gonfle et se dégonfle au rythme de vos mouvements respiratoires : vous inspirez et votre ventre se gonfle, vous expirez et votre ventre se rentre. Vous pouvez aussi porter votre attention sur l’air qui entre et qui sort par vos narines.

Puis vous partez pour un voyage à l’intérieur du corps où vous prenez conscience de chaque zone de votre corps et l’invitez à la détente. Commencez par la tête et les muscles du visage, le cou, les épaules puis vous parcourez les bras, les avant-bras et les mains. Vous revenez au niveau du buste : poitrine et ventre, pour enfin descendre au niveau des jambes : cuisses, genoux, mollets et pieds. Vous terminez en remontant par le dos pour revenir sur votre point de départ : la tête.

Vous pouvez rester centrer sur vos sensations corporelles pendant quelques minutes encore. A chaque expiration vous visualisez les tensions qui s’envolent et à chaque inspiration, imaginez l’énergie qui pénètre à l’intérieur de vous. Et vous prenez vraiment le temps de sentir ces mouvements respiratoires en vous, dans tout votre corps.

Puis, à votre rythme, vous commencez à faire bouger votre corps doucement, et quand vous vous sentez prêt vous prenez une grande respiration et vous rouvrez tranquillement vos yeux, vous reprenez contact avec ce qui vous entoure en ayant soin de garder précieusement tous les bienfaits accumulés pendant cette séance.

Peut-être au début aurez-vous besoin d’une voix pour vous guider dans ce cheminement, c’est pourquoi je vous propose ci-dessous une séance de relaxation d’une vingtaine de minutes, accompagnée d’une musique apaisante, grâce à laquelle vous relaxer deviendra un jeu d’enfant. Par la suite quand vous aurez pris l’habitude de ce processus, vous pourrez le reproduire vous-même sans avoir besoin d’aucune aide extérieure.

 

MP3relax fdtransp

Bonne détente, et pensez à poser vos questions si vous en avez !

 

Que se cache-t-il derrière le mot « Stress » ?

Que se cache-t-il derrière le mot « Stress » ?

L’autre jour, alors que j’évoquais le terme de stress, une personne me fit une réflexion tout à fait appropriée : « On n’entend parler que de stress, mais ne peut-on pas dire simplement, je suis fatigué ou je suis énervé ? ». Et oui, derrière ce mot « stress »,  existent des réalités bien différentes, d’où l’importance d’observer l’émotion cachée derrière ce mot en fouillant nos états internes. Cela permettra d’une part, de mettre un mot précis (et non plus galvaudé) et d’autre part grâce à cette précision, il sera plus facile de remédier à la situation et d’y apporter une réponse adéquate.

Explorons dans un premier temps ces différentes réalités.  Par quelles expressions plus parlantes pourrait-on remplacer « je suis stressé » ? En voici quelques unes :

  1. je suis fatigué
  2. je suis énervé,
  3. J’ai peur, je suis angoissé,
  4. je suis débordé
  5. je suis « burn out », au bord de la dépression
  6. je suis tendu physiquement
  7. je ne suis pas capable
  8. Je n’arrive pas à me faire comprendre
  9. J’en ai « ras le bol »

Au travers de toutes ces états internes, il y a effectivement des perceptions bien dissemblables qui demandent des réponses diverses et appropriées :

Etats internes

Questions à se poser

Satisfaire son besoin

Je suis fatigué Qu’est-ce qui me fatigue ? Se reposer, faire une pause, prendre des vacances
Je suis énervé Quel est le facteur énervant ?Bruit ? Tension ? … Se détendre, se relaxer, faire une pause
J’ai peur, je suis angoissé Peur de quoi ? De quoi suis-je angoissé ? Evaluer les risques réels objectivement. Assurer sa protection, vivre le moment présent, relativiser
Je suis débordé Quelles sont les tâches que je peux remettre à plus tard ou que je peux déléguer ? Qu’est-ce qui est le plus important ? Etablir des priorités, se détendre, prendre de la distance, s’organiser
Je suis « burn out », je suis au bord de la dépression Comment repartir sur de nouvelles bases ? Stop ! Changer sa manière de fonctionner, s’aérer
Je suis tendu physiquement A quel moment, dans quelles situations, je me contracte ? Se relaxer, se décontracter, modifier ses positions, faire du sport
Je ne suis pas capable Dans quel domaine, je me sens incapable ? Quelles compétences dois-je améliorer ou apprendre ? Comment y parvenir ? Acquérir de nouvelles compétences, améliorer sa confiance en soi
Je n’arrive pas à me faire comprendre Quel est le message que je souhaite faire passer ? Comment l’exprimer clairement ? Quel ton employé ? S’exprimer clairement et calmement, préciser, s’assurer que la personne ait bien compris
J’en ai « ras le bol » De quoi précisément ? Que puis-je changer ? Quelles petites actions toutes simples pourraient m’apporter du réconfort ? S’aérer, se changer les idées, prendre de la distance pour y voir plus clair, passer à l’action s’il y a moyen d’agir

En précisant ainsi ce qu’est réellement notre stress, nous pouvons alors y remédier bien plus efficacement, même si cela demande parfois d’acquérir de nouvelles compétences ou de chercher de l’aide auprès de personnes compétentes.

Ecoutez vos états intérieurs et prenez soin de vous !