Archives de
Étiquette : plénitude

Aimé pour de vrai

Aimé pour de vrai

Le jour où je me suis aimé pour de vrai

Je voudrais vous transmettre ce beau texte de Charlie Chaplin, que je viens de découvrir sur internet.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle, n’étaient rien d’autre qu’un signal quand je vais contre mes convictions. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle « l’Authenticité ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation, ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle « le Respect ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive, contribue à ma croissance personnelle. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle « la Maturité ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances, j’étais à la bonne place, au bon moment. Et, alors, j’ai pu me détendre. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle « l’Estime de Soi ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grands plans, j’ai abandonné les grands projets du futur. Aujourd’hui je fais ce qui est bien, ce que j’aime, quand ça me plait et à mon rythme. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle « la Simplicité ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire.. Les personnes, les situations, tout ce qui baissait mon énergie. Au début, ma raison appelait ça de l’égoïsme. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle « l’Amour Propre ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison, et me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé. Aujourd’hui j’ai découvert « l’Humilité ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir. Aujourd’hui je vis au présent, là où toute la vie se passe. Aujourd’hui je vis une seule journée à la fois et ça s’appelle « la Plénitude ».

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir. Mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient une alliée très précieuse. Tout ceci est « le Savoir Vivre ».

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter. Du chaos naissent les étoiles. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle « La Vie » !

Charlie Chaplin

Voilà de quoi bien méditer et expérimenter au quotidien, dans la simplicité de l’instant.

Belle journée !

aimé pour de vrai

Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :

 



.
.

 

Enregistrer

Enregistrer

Grandir au milieu du chaos

Grandir au milieu du chaos

Grandir au milieu du chaos :

Je voudrais une nouvelle fois revenir sur le livre de Dawson Church « Le Génie dans vos gènes – Médecine épigénétique » (cf. « Pourquoi le stress nuit à notre santé ? » et « Visualisation – L’histoire de Nancy« ) pour vous livrer aujourd’hui cet extrait qui nous invite à grandir au milieu du chaos (chaos que nous sommes tous amener à rencontrer dans nos vies, un jour ou l’autre) :

.

Nos vies sont souvent désordonnées, ambiguës, déconcertantes, avec un goût d’inachevé. Pourtant, le médecin du futur décèlera dans chaque patient, quel que soit son état, une dimension de plénitude. Cet archétype devient le point de départ de chaque traitement, de chaque étape sur la voie de la guérison, indépendamment de la survie du corps et de l’ego. Même s’ils survivent, ce n’est que pour un temps limité, car en fin de compte, chaque corps et chaque ego finira par mourir. Si notre modèle médical n’était pas aussi attaché à la durée de cette survie et se concentrait plutôt sur l’élan de vie, sur ce qui est vivant et vital chez la personne dans l’instant, nous aurions un point de départ beaucoup plus prometteur pour la création du bien-être. Une fois que nous nous détachons de nos « histoires tragiques », le champ de la guérison est ouvert. Nous pouvons grandir au milieu du chaos.

Dawson Church « Le Génie dans vos gènes – Médecine épigénétique »

.

chaos

.

.
Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :