Une vision de la maturité

Une vision de la maturité

Je voudrais vous présenter aujourd’hui, ce texte d’Osho, sur sa vision de la maturité. Une réflexion, qui pourra peut-être vous inspirer.

Je vous en souhaite une agréable lecture.

 

La maturité

Les qualités d’une personne mûre sont très étranges.

Tout d’abord, elle n’est pas une personne.  Elle n’est plus un moi. Elle a une présence, mais elle n’est pas une personne.

Deuxièmement, elle ressemble davantage à un enfant simple et innocent. C’est pourquoi je dis que les qualités d’une personne mûre sont très étranges, car le mot  « maturité » donne l’idée d’avoir de l’expérience, d’être âgé, vieux.

Physiquement, il se peut que la personne soit vieille, mais spirituellement, c’est un enfant innocent. Sa maturité n’est pas qu’une expérience acquise à travers la vie. Dans ce cas, elle ne serait pas un enfant, dans ce cas, elle ne serait pas une présence ; elle serait une personne qui a de l’expérience, qui a des connaissances, mais qui n’est pas mûre.

La maturité n’a rien à voir avec les expériences de la vie. Elle a à voir avec votre voyage intérieur, avec votre expérience de ce qui est intérieur. Plus on entre profondément en soi, plus on est mûr. Lorsqu’on a atteint le centre même de son être, on est parfaitement mûr. Mais à ce moment-là, la personne disparaît, seule la présence demeure ; le moi disparaît, seul le silence demeure ; le savoir disparaît, seule l’innocence demeure.

Pour moi, la maturité est un autre nom pour la réalisation. Vous êtes arrivé à l’accomplissement de votre potentiel. Il s’est actualisé. La graine a fait un long voyage et s’est épanouie.

La maturité a un parfum. Elle donne une immense beauté à l’individu. Elle donne de l’intelligence, l’intelligence la plus affinée qui soit. La personne mûre ne devient rien d’autre qu’amour. Son action est amour, son inaction est amour, sa vie est amour, sa mort est amour. Elle est simplement une fleur de l’amour.

L’Occident a des définitions de la maturité qui sont tout à fait infantiles. En Occident, par maturité on entend que vous n’êtes plus innocent, que vous avez mûri à travers les expériences de la vie, qu’on ne peut plus vous tromper facilement, qu’on ne peut plus vous exploiter ; que vous avez en vous quelque chose comme un roc solide –une protection, une sécurité. Cette définition est très ordinaire, très terre-à-terre.

Oui, dans le monde vous trouverez ce type de personnes mûres. Mais ma façon de voir la maturité est totalement différente, diamétralement opposée à cette définition. La maturité ne fera pas de vous un roc ; elle vous rendra si vulnérable, si doux, si simple.

 

maturité

.
.
Pour suivre les articles de ce blog, je vous invite à vous inscrire à la newsletter :


 
 


.
.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *