Un éveil à soi-même

Un éveil à soi-même

Je voudrais partager avec vous cette belle métaphore extraite du livre de Stephen Gilligan et Robert Dilts : “Le Voyage du Héros”.

Un chant unique

“Sur l’île de Togo, dans l’océan Pacifique, quand un bébé naît, les femmes du village pratiquent un rituel avec la maman du bébé. Elles l’emmènent dans la forêt avec son bébé et se rassemblent autour de l’esprit qui vient tout juste d’arriver dans le monde. Elles s’assoient avec le bébé, sensibles à l’esprit unique qui anime cette nouvelle vie et, à un moment donné, l’une d’entre elles commence à émettre un son musical Une autre femme ajoute son propre son, et ainsi de suite. Ainsi, la communauté se livre à la création d’un chant pour ce bébé. Ce chant est absolument unique et seulement pour ce bébé.

Au cours de la vie de l’enfant, lors de ses anniversaires ou à d’autres occasions rituelles, les femmes se rassemblent et chantent ce chant. Et si l’enfant commet une mauvaise action ou tombe malade, au lieu de le punir ou de lui faire prendre des médicaments, les femmes se réunissent autour de lui et chantent le chant pour rappeler à l’enfant qui il/ ou elle est. Ainsi, le chant devient un moyen de soutenir la progression du “Voyage du Héros” pour cette personne tout au long de sa vie. Et lorsqu’il ou elle meurt, la communauté chante une dernière fois le chant ; puis on ne le chante plus jamais.

Voilà un bel exemple qui illustre notre besoin à tous d’avoir des guides pour nous rappeler notre vraie nature.”

Pour en savoir plus sur ce livre :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *