Comment méditer ?

Comment méditer ?

Pour débuter, il est important de réunir les conditions favorables propices à une bonne méditation. Par la suite, il sera possible d’envisager la méditation dans quelque lieu que ce soit, mais on n’apprend pas à naviguer en pleine tempête. Donc choisissez un lieu tranquille où vous ne serez pas dérangé.

Quelle posture choisir ?

La position est importante car elle influe directement sur le mental.

Il est coutumier d’adopter la position du lotus ou du demi-lotus comme vous l’indique les 2 dessins ci-dessous, car elle stabilise le corps et l’esprit :

postures

Toutefois, vous pouvez aussi simplement vous asseoir sur une chaise, les pieds bien à plat sur le sol et les mains posées sur les genoux. Dans tous les cas :

  • le dos est bien droit (comme si vous vous sentiez tiré par le haut),
  • le menton légèrement rentré contre la gorge,
  • le sternum ouvert, les épaules dégagées,
  • le regard est posé droit devant ou légèrement vers le bas, les yeux ouverts ou fermés (ce qui vous convient le mieux pour calmer votre esprit),
  • les mains reposent sur les cuisses, en appui sur le bas du ventre, la main droite étant posée sur la gauche, l’extrémité des pouces se touchant ou encore les mains sur les genoux,
  • respiration par le ventre (au début il est possible de poser une main sur son ventre pour inviter la respiration à se faire à ce niveau).

Si la position devient inconfortable, mieux vaut se détendre quelques instants plutôt que d’être distrait par la douleur, puis revenir à la position initiale.

Il convient d’adopter une posture équilibrée, ni trop tendue ni trop relâchée, comme les cordes d’une guitare tendue juste comme il faut pour émettre le meilleur son.

Comme toute activité c’est par la répétition que la méditation pourra nous apporter ses bénéfices. Il est donc préférable de méditer chaque jour pendant de courtes périodes plutôt que de temps en temps, pendant de longues périodes.

Sur quoi méditer ?

Pour méditer nous avons besoin, dans un premier temps au moins, de porter notre attention sur quelque chose de précis. Cela peut être très varié, voici quelques pistes :

  • la respiration : porter l’attention sur le souffle au niveau du ventre et/ou à l’orée des narines, tout en étant conscient de la posture et de l’extérieur ;
  • les bruits environnants : être à l’écoute de tous les bruits environnants, sans les nommer intérieurement, sans faire de commentaire, être juste à l’écoute) ;
  • le balayage du corps : porter l’attention à l’intérieur du corps pour prendre conscience de chaque zone du corps en explorant tour à tour : la tête, le cou, les épaules, les bras et les mains, le haut du corps, le ventre, les jambes, les pieds puis le dos et retour sur la tête pour enfin prendre conscience du corps tout entier ;
  • un objet tel qu’une bougie, une pierre, le paysage, le ciel bleu, etc. : regarder cet objet, là encore sans aucun discours intérieur ni commentaire, être juste dans l’action de regarder et tout en étant présent à soi-même.

Nous reviendrons sur d’autres formes de méditation ultérieurement.

État d’esprit de la méditation :

Il est important lors de la méditation de ne pas porter de jugement ni de commentaire sur ce qui est en train de se passer, nous sommes juste un observateur de ce qui se déroule, un observateur des pensées et des émotions qui peuvent nous traverser. Une pensée vient et elle repart comme un nuage dans le ciel emporté par le vent et nous revenons tranquillement sur l’objet de notre méditation. Il s’agit juste d’être là, présent à soi-même, et d’accepter ce qui est là tel qu’il est. Il s’agit d’être dans l’ici et maintenant.

La méditation au quotidien :

Méditer c’est vivre l’instant présent, aussi vous pouvez très bien méditer en faisant chaque chose de la vie courante : faire la vaisselle, conduire sa voiture, prendre sa douche, se déplacer dans la rue, manger, etc. A propos de manger, je vous invite à découvrir comment vous pouvez déguster une orange, cela vous donnera un exemple de comment vous pouvez mettre la méditation dans chacun des gestes de votre vie. Il suffit juste d’être présent à l’action en cours avec toutes vos sensations en éveil, d’être concentré sur la tâche au lieu de partir dans ce que vous allez faire ensuite ou dans ce que vous avez fait hier. A vivre dans le passé ou le présent, on passe à côté de sa vie.

Je vous souhaite une excellente pratique !

Proposition pour approfondir ce sujet :

4 réactions au sujet de « Comment méditer ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *